Les tracteurs de série

Les tracteurs de série

type Montmirail (Séries 851 à 852 et X à Y)

Ces quatre tracteurs faisaient partie des premières réalisations des tous nouveaux Ateliers de Montmirail. Les activités de cette usine étaient pilotées par le bureau d'études de l'Administration Centrale à Paris. Les ingénieurs avaient compilé les divers dossiers émanant des dépôts réalisateurs des premiers engins et avaient déterminé un modèle unifié dit « de 180 CV ».

Description du tracteur type Montmirail (Séries 851 à 852 et X à Y)

Ce modèle était un compromis des séries Indre-et-Loire 13-15, dont il avait reçu la cabine et le capot arrière et de la Vendée dont il avait hérité du capot avant. Toutefois, des rambardes avec retour vers l'avant avaient été installées sur les plateformes de visite du moteur. Des jupes échancrées vers l'avant et l'arrière avaient été posées de chaque côté du châssis. Le premier essieu avait été reporté légèrement vers l'avant afin d'améliorer la stabilité et de réduire le porte-à-faux aggravé par l'augmentation du poids du nouveau moteur employé.

Vue gérérale des Ateliers du Montmirail, à l'époque de la construction des premiers trancteurs. On remarque les voies métriques conservées pour l'évolution et l'essais des matériels. (Collection C.F.D.)
Vue gérérale des Ateliers du Montmirail, à l'époque de la construction des premiers trancteurs. On remarque les voies métriques conservées pour l'évolution et l'essais des matériels. (Collection C.F.D.)

Le tracteur Y avait été réalisé suivant une autre disposition. On avait reporté la cabine vers l'arrière et un très long capot abritait le moteur, les auxiliaires et le réservoir à carburant. Les jupes avaient été supprimées. Cette nouvelle conception avait été motivée par la pose d'un système de couplage pour la commande simultanée de deux unités. Dans ce cas, les deux cabines auraient été placées face à face de manière à réduire la longueur des câbles de jonction. En fait, cette faculté, dont bénéficiait également le tracteur X, ne fut guère employée par le réseau destinataire, et seuls deux exemplaires construits pour les mines de la Têt utilisèrent cette possibilité. Cette expérimentation fut toutefois à l'origine de la réalisation des engins du type 400.

Tracteur type Montmirail en gare d'Egreville. Série 851-852 (Cliché M. RIFAULT)
Tracteur type Montmirail en gare d'Egreville. Série 851-852 (Cliché M. RIFAULT)

Les tracteurs étaient peints uniformément en vert foncé. Les traverses avant et arrière rouge vermillon portaient en jaune, le logo de la compagnie et le numéro de l'engin pour les unités de Seine-et-Marne, les lettres X de part et d'autre du tampon central pour la troisième et Y pour la quatrième.

Sur les trois premiers, une plaque rectangulaire portant les initiales C.F.D. avait été fixée sur les jupes, à l'aplomb de l'abri. Sur le Y, on avait fixé cette plaque sur les faces latérales de la cabine.

Tracteur X en gare du Cheylard (Cliché B. ROZE)
Tracteur X en gare du Cheylard (Cliché B. ROZE)

Livraison et affectations du tracteur type Montmirail (Séries 851 à 852 et X à Y)

TRACTEURS 851 et 852 (Propriété du Département de Seine-et-Marne)

Commandés en 1947 par le Département de Seine-et-Marne, ils furent construits à partir des châssis des locomotives réformées n° 17 pour le 851 et 18 pour le 852. Entrepris aussitôt, ils furent livrés respectivement le 16 février 1948 et le 26 juin 1948. Ce dernier fut toutefois expédié au dépôt du Cheylard pour démonstration. Il y parcourut 2.495 km, avant de rejoindre son dépôt d'attache le 6 août 1948. Ces essais permirent à la compagnie de dégager les enseignements tirés de l'emploi de la traction Diesel sur ce réseau, avant d'entreprendre la construction des unités destinées à l'équiper.

Tracteur Y en livrée d'origine avec jupes. Comparer avec la vue ci-dessous. (Cliché C. WAGNER)
Tracteur Y en livrée d'origine avec jupes. Comparer avec la vue ci-dessous. (Cliché C. WAGNER)

Ces deux tracteurs furent employés à la traction des trains de marchandises et de betteraves. Accessoirement, ils effectuèrent des marches « voyageurs » pendant les périodes d'affluence.

La 852 termina prématurément sa carrière le 4 novembre 1955, lors d'un accident survenu dans la rampe de Souppes, alors qu'il redescendait une rame de wagons vides de la sucrerie de Montuffé.

Tracteur Y en gare de Lamastre, peu après son affectation aux C.F.V. (Cliché G. PEREVE)
Tracteur Y en gare de Lamastre, peu après son affectation aux C.F.V. (Cliché G. PEREVE)

Il fut rapatrié à Montmirail quelques mois plus tard, pour prélèvement des pièces encore récupérables.

Le 851 fut vendu à la sucrerie Ouvré de Souppes à la fermeture de la ligne le 1er septembre 1959, pour assurer les man?uvres à l'intérieur de l'usine.

TRACTEURS X et Y (Propriété de l'Etat)

Afin de réaliser ces deux engins, les C.F.D. firent l'acquisition des locomotives 031 Saint- Léonard n° 23 et 24 au Département de l'Yonne en 1948 et les firent acheminer à Montmirail. Après raccourcissement du châssis, les ateliers les équipèrent et procédèrent aux essais sur le faisceau de voies conservé de la gare de Montmirail C.F.D. Après mise au point, ils furent expédiés pour essais sur la ligne de Laroche-Migennes à L'Isle-Angely :

  • le 3 novembre 1948 pour le X où il contribua à l'acheminement des convois de pierres depuis la gare de Massangis jusqu'à Laroche-Migennes.
  • le 20 mars 1949 pour le Y. Il y fut employé en couplage avec le X jusqu'au 5 mai, puis continua ses essais en ligne dans le même service que le X.

Ces deux tracteurs furent expédiés sur Le Cheylard le 8 mai 1949 pour le X et le 15 juin de la même année pour le Y.

Plan des tracteurs type Montmirail séries 851-852 et X. (Echelle 1/43,5°)
Plan des tracteurs type Montmirail séries 851-852 et X. (Echelle 1/43,5°)

Affectés au service des trains de marchandises sur les lignes à profil facile, puis en couplage sur celle de la partie montagneuse, ils furent relégués à la man?uvre et à la réserve à l'arrivée du tracteur 003.

A la fermeture du réseau, ils furent attribués par l'Etat au Chemin de Fer Touristique du Vivarais où ils sont toujours employés au service des trains de travaux.

Plan des tracteurs type Montmirail série Y. (Echelle 1/43,5°)
Plan des tracteurs type Montmirail série Y. (Echelle 1/43,5°)

source : MTVS 1989-1

Articles connexes

Les premiers essais

le tracteur Petolat des C.F.D.

Afin d'effectuer les nombreuses man?uvres en gare de Gueugnon sur leur résea...

Les premiers essais

Les tracteurs de série

type Indre-et-Loire (Série 11 à 16)

Après la construction du tracteur n° 4, les C.F.D. déterminèrent le type ...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série 

type Charentes (Série 50-62-70-201)

Suivant les directives de l'Administration Centrale, M. Esbelin, qui avait d...

Les tracteurs de série 

Les tracteurs de série

type Dordogne (Série 650 à 652)

Destinés à la modernisation du réseau de la Dordogne et commandé par le D...

Les tracteurs de série
Contactez-nous