Les tracteurs de série

Les tracteurs de série

type BB 400

Ces engins étaient le fruit des résultats des essais de couplage des tracteurs X et Y sur le réseau du Vivarais.

En fait, ce nouvel engin provenait de la réunion de la chaîne cinématique de deux tracteurs Y sur un même châssis. L'ensemble était synchronisé par un dispositif, mis au point et breveté par les C.F.D., appelé transmission Asynchro. Ce système permettait d'employer deux moteurs séparés commandant chacun un boggie de deux essieux réunis par bielle. Sur l'unité en service dans le Vivarais, celles-ci avaient été ajourées pour limiter le poids le plus possible, en raison de la faiblesse de la voie.

La synchronisation des deux groupes était assurée au moyen d'une boîte de vitesse à commande hydraulique et d'un jeu de roues libres. La traction pouvait également s'effectuer au moyen d'un seul moteur, permettant ainsi une grande souplesse d'emploi et de limiter les détresses en ligne.

Description du tracteur type BB 400

Les tracteurs de ce type étaient équipés de deux moteurs Poyaud de 207 CV logés chacun sous un capot placé à chaque extrémité du châssis et refroidis par un puissant ventilateur occupant la totalité de la face avant du tracteur.

Une cabine centrale surélevée et à vision panoramique contenait l'ensemble des commandes sous un pupitre fonctionnel.

Le réservoir à carburant était placé sous la cabine et les auxiliaires étaient logés sous le capot de chaque groupe. Le châssis et les traverses de tamponnement étaient étudiées pour la circulation aussi bien sur voie étroite que sur voie normale.

L'accès aux moteurs se faisait par les extrémités et celui de la cabine par le milieu de la face latérale, au moyen d'un ensemble de marchepieds et de mains montoires.

L'unité affectée au Cheylard était peinte en vert clair rehaussé par une bande jaune à la partie supérieure des capots moteurs et du châssis. Ce dernier était d'une couleur verte plus foncée. Les importantes traverses de tamponnement étaient peintes en jaune bordées de rouge et portaient sur la partie droite la mention 040-003 et à gauche les initiales de la Compagnie. La plaque du constructeur rectangulaire était fixée sur le châssis, au niveau de la cabine.

Tracteur type BB 400 sur la ligne de Nice à Digne. En tête, le 040-003 ex Vivarais, lesté pour la circulation sur les C.P. (Cliché J. BANAUDO)
Tracteur type BB 400 sur la ligne de Nice à Digne. En tête, le 040-003 ex Vivarais, lesté pour la circulation sur les C.P. (Cliché J. BANAUDO)

Livraison et affectations du tracteur type BB 400

Initialement prévus pour équiper le réseau du Vivarais, les deux premiers tracteurs furent vendus, en 1962, à la Société Générale des Chemins de Fer Economiques (S.E.) pour son réseau affermé du P.O.C. Les C.F.D. entreprirent, aussitôt après, la construction d'une troisième unité en 1963 et l'expédièrent au Cheylard le 15 octobre 1963.

Essayé sur la section du Cheylard à Dunières, il s'y comporta très bien, mais sa vitesse trop lente le fit cantonner au service des marchandises et des trains de marché de la ligne du Cheylard à Tournon. Particulièrement apprécié pour ses grandes facultés de remorquage, il était particulièrement apte à la traction des trains lourds de bois entre Lamastre et Tournon.

Plan des tracteurs type BB 400. (Echelle 1/43,5°)
Plan des tracteurs type BB 400. (Echelle 1/43,5°)

En raison de l'incertitude planant sur la poursuite de l'exploitation du réseau, la réalisation du second exemplaire fut ajournée, puis annulée en 1968.

A la fermeture du réseau, le 003 fut garé en attente de décision sur son avenir. Appartenant à l'Etat, il fut finalement attribué au réseau des Chemins de Fer de Provence en Juin 1969. Quelques années plus tard il fut transféré en Corse.

TABLEAU DE LIVRAISON DES TRACTEURS DE SERIE
N°C.F.D.N°Locom.OrigineConstructeurAnéeCon.Date de LivraisonDate de Mise en serviceObservations
118Neuillé Pont Pierre194030.01.4101.03.46Vendu 1952
122Neuillé-Chablis194120.10.4501.11.45Vendu 1951
136Neuillé Pont Pierre194520.01.4825.01.48Réformé 1968
147194804.09.4815.09.48Vendu 1959
151Neuillé-Chablis195001.04.5111.05.51Vendu 1959
163Neuillé Pont Pierrenon construit
5050St Jean d'Angely194115.15.4420.12.44.Vendu 1951
6262194601.10.4615.10.46C.F.R. 1968
7070194815.12.4825.12.48C.F.R. 1968
201TV 20Les Sables d'OIonne194715.06.4920.06.49Vendu 1950
650TD 26Périgueux les Jalots194605.12.4615.01.47Vendu 1949
651TD 17194715.09.4727.09.47Vendu 1949
652TD 11194825.03..4830.04.48Vendu 1949
85117Montmirail194716.02.4822.02.48Vendu 1959
85218194726.06.4806.08.48Détruit 1955
X23194803.11.4813.06.49C.F.V. 1968
Y24194920.03.4908.07.49C.F.V. 1968
003BB 403196315.10.6325.10.63Vendu 1969

source : MTVS 1989-1

Articles connexes

Les premiers essais

le tracteur Petolat des C.F.D.

Afin d'effectuer les nombreuses man?uvres en gare de Gueugnon sur leur résea...

Les premiers essais

Les tracteurs de série

type Indre-et-Loire (Série 11 à 16)

Après la construction du tracteur n° 4, les C.F.D. déterminèrent le type ...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série 

type Charentes (Série 50-62-70-201)

Suivant les directives de l'Administration Centrale, M. Esbelin, qui avait d...

Les tracteurs de série 

Les tracteurs de série

type Dordogne (Série 650 à 652)

Destinés à la modernisation du réseau de la Dordogne et commandé par le D...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série

type Montmirail (Séries 851 à 852 et X à Y)

Ces quatre tracteurs faisaient partie des premières réalisations des tous n...

Les tracteurs de série
Contactez-nous