Le tracteur prototype Crochat n° 11 des Charentes

Le tracteur prototype Crochat n° 11 des Charentes

Le premier tracteur de C.F.D.

Cet engin fut le premier tracteur entièrement conçu par les soins de la Compagnie C.F.D. Il était destiné à assurer le transport des marchandises ne souffrant aucun retard comme la production des laiteries embranchées. Ce service était normalement effectué par une locomotive à vapeur légère de la série 11-

Histoire du tracteur prototype Crochat n° 11 des Charentes

Ce tracteur naquit de l'imagination de M. Esbelin, alors Chef de Dépôt à Saint-Jean- d'Angely, en prise aux difficultés d'acheminement des marchandises ne souffrant aucun retard, tel que le trafic du lait en provenance des coopératives embranchées. Jusqu'alors, on utilisait la machine 12 du dépôt de Ferrière- d'Aunis, mais les dépenses occasionnées ne couvraient pas les recettes engendrées par ces expéditions. Ce chef de service proposa donc à l'Administration Centrale des C.F.D. la construction d'un petit tracteur en employant le boggie moteur et le groupe électrogène en provenance de l'automotrice Crochat n° Ae 51, accidentée en Corse et dont le réseau était devenu bénéficiaire. Après une réponse favorable cet engin fut entrepris en 1935.

Description du tracteur prototype Crochat n° 11 des Charentes

Ce tracteur était constitué par deux châssis superposés, le premier monté à l'aide de ressorts et de plaques de fixation sur le second formant boggie. Le groupe électrogène et la carrosserie étaient montés sur le premier.

La génératrice type L6 GD était entraînée par un moteur De Dion à cylindre de 95 x 140 de 60 CV. Elle alimentait les deux moteurs électriques type L5 MVF branchés en série, ces derniers entraînant chacun un essieu. Par la suite, le moteur d'origine du groupe fut remplacé par un CLM 85 LC3 de 75 CV, notablement plus puissant.

Locotracteur Crochat des C.F.D. n° 11 (Collection J.C. RIFFAUD)
Locotracteur Crochat des C.F.D. n° 11 (Collection J.C. RIFFAUD)

La cabine centrale, assez vaste, contenait un groupe compresseur pour les freins, un combinateur inverseur pour le réglage de la vitesse et un tableau de contrôle pour les équipements électriques et de freinage. Cette cabine était accessible par deux portes battantes vitrées placées sur la face avant, de part et d'autre du capot moteur, lui-même surmonté d'une baie vitrée. Le conducteur avait également à sa disposition le même ensemble sur la face arrière ainsi qu'une lucarne placée à l'avant sur chaque face latérale.

Cabine de conduite du locotracteur Crochat (Collection B. ROZE)
Cabine de conduite du locotracteur Crochat (Collection B. ROZE)

L'ensemble générateur était protégé par un petit capot à l'avant et les auxiliaires, ainsi que le réservoir à carburant étaient installés à l'arrière, sous un capot à pan coupé régnant sur toute la largeur du véhicule. Une rambarde avait été placée autour de la plateforme avant et deux mai ns-courantes facilitaient l'accès au poste de conduite. Ce tracteur pesait 8,5 t à vide.

La caisse était peinte en gris clair. Les traverses avant et arrière, peintes en rouge vermillon, portaient le sigle C.F.D. ainsi que le numéro peints en jaune. Une plaque ovale, prélevée sur la machine 11 réformée, avait été fixée de chaque côté de la cabine sur les parois amovibles supportant le panneau électrique et les différents accessoires. Le monogramme de la compagnie avait été placé sur la calandre.

Locotracteur prototype n° 11 des Charentes, lors de ses essaies en ligne. Ici en gare de Fontenay-Varaize. (Collection J.-C. RIFFAUD)
Locotracteur prototype n° 11 des Charentes, lors de ses essaies en ligne. Ici en gare de Fontenay-Varaize. (Collection J.-C. RIFFAUD)

Livraison et affectations du tracteur prototype Crochat n° 11 des Charentes

Livré par les ateliers de Saint-Jean- d'Angely, le 8 juillet 1936, il fut essayé sur la section de Saint-Jean-d'Angély à Matha, où il remorqua un convoi de 30 t en palier à la vitesse de 25 km/h. Sa consommation était de 20 I aux 100 km, justifiant l'emploi économique pour lequel il était prévu.

Locotracteur PE 5 manoeuvrant en gare du Cheylard.
Locotracteur PE 5 manoeuvrant en gare du Cheylard.

Principalement employé sur les lignes de Marans à Surgères et Epannes, il remorquait le wagon blanc spécialement affecté au service des laiteries coopératives de la région. Son dépôt d'attache fut celui de Surgères jusqu'en 1939, date de son rapatriement à Saint-Jean-d'Angély pour y assurer la traction des wagons de bestiaux entre Matha et Saint-Jean-d'Angély.

Locotracteur PE 5 vue arrière devant les ateliers du Cheylard. (Cliché B:ROZE)
Locotracteur PE 5 vue arrière devant les ateliers du Cheylard. (Cliché B:ROZE)

Réquisitionné par les Allemands en 1941, il fut expédié dans l'Ile de Ré et au Verdon pour participer à la construction des ouvrages du Mur de l'Atlantique. Retourné à son réseau d'origine en 1944, il fut gravement endommagé au cours de son déchargement par un bombardement en gare de Saintes. Expédié à Saint-Jean-d'Angély, il ne fut pas remis en état, en raison de la mise en service du tracteur n° 50, notablement plus puissant, qui venait de sortir de construction. Garé à Saint-Julien-de-l'Escap en décembre 1944, il fut réformé et vendu à la ferraille à la fermeture du réseau, six ans plus tard.

Plan du tracteur prototype n° 11 des Charentes. (Echelle 1/43,5°)
Plan du tracteur prototype n° 11 des Charentes. (Echelle 1/43,5°)

source : MTVS 1989-1

Articles connexes

Les premiers essais

le tracteur Petolat des C.F.D.

Afin d'effectuer les nombreuses man?uvres en gare de Gueugnon sur leur résea...

Les premiers essais

Les tracteurs de série

type Indre-et-Loire (Série 11 à 16)

Après la construction du tracteur n° 4, les C.F.D. déterminèrent le type ...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série 

type Charentes (Série 50-62-70-201)

Suivant les directives de l'Administration Centrale, M. Esbelin, qui avait d...

Les tracteurs de série 

Les tracteurs de série

type Dordogne (Série 650 à 652)

Destinés à la modernisation du réseau de la Dordogne et commandé par le D...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série

type Montmirail (Séries 851 à 852 et X à Y)

Ces quatre tracteurs faisaient partie des premières réalisations des tous n...

Les tracteurs de série
Contactez-nous