L'équipement de freins et les dispositions générales du tracteur 400 ch 34 t

L'équipement de freins et les dispositions générales du tracteur 400 ch 34 t

L'équipement des C.F.D.

L´équipement de freins du tracteur 400ch 34 t a été prévu pour permettre la remorque en ligne de trains de 300 à 400 t.

Équipement de freins Westinghouse

Le frein est alimenté en air comprimé indépendamment par deux compresseurs M P P  1 000. Ces compresseurs sont entraînés par les mêmes courroies que celles entraînant la turbine de refroidissement. Pour augmenter leur longévité, leur vitesse a été limitée à 800 tours/mn. Ils sont situés derrière la turbine, ce qui favorise leur refroidissement. Leur déplacement latéral permet de régler la tension des courroies.

L´équipement freins comporte une conduite de frein direct, équipée d´un robinet de mécanicien direct n° 9 bis, et une conduite de frein automatique, le robinet de frein automatique étant du type n° 6 ; l´installation à air comprimé ne présente pas, par ailleurs, de particularités. Les sablières sont pneumatiques du type F F 10112.

Le frein à main agit sur un des essieux. Une prise d´air sur les réservoirs principaux permet l´alimentation des auxiliaires, notamment, la commande pneumatique des vitesses. La consommation d´air de cette dernière est très faible.

Dispositions Générales

Le tracteur comporte donc deux lignes motrices complètement indépendantes mécaniquement (Fig. 11). Cette disposition a permis de rendre très accessibles tous les organes qui peuvent être démontés individuellement (Fig. 12 et 13).

Fig. 11. - Locomotive Diesel de 400 ch pour voie normale. - Vue arrière, coupe suivant l'axe de la locomotive. - Cabine et traverses enlevées.
Fig. 11. - Locomotive Diesel de 400 ch pour voie normale. - Vue arrière, coupe suivant l'axe de la locomotive. - Cabine et traverses enlevées.

Les réparations même importantes peuvent être faites en quelques heures, telles que : le remplacement d´un moteur, d?une boîte de vitesses ou d?un essieu moteur. Ces derniers étant indépendants n´ont pas à avoir des roues de diamètres rigoureusement égaux, les essieux peuvent être changés séparément. Le tracteur n´a donc pas, à proprement parler, besoin d´être « levé », donc immobilisé.

Fig. 12. - Vue d'un moteur, côté gauche.
Fig. 12. - Vue d'un moteur, côté gauche.

Chaque moteur entraîne ses propres annexes, il est donc possible de fonctionner à tout moment avec un seul moteur, le 2e moteur pouvant être démarré en pleine marche du véhicule sans inconvénient. Chaque moteur comprend sa propre installation électrique et sa batterie. Cette dernière est d?une capacité de 150 A/h. sous 24 volts. Un contact spécial permet de coupler les batteries en parallèle pour le démarrage par temps froid. L´emplacement nécessaire a été réservé dans les coffres pour adapter des batteries au cadmium nickel.

Fig. 13. - Vue d'un moteur, côté droit.
Fig. 13. - Vue d'un moteur, côté droit.

Ces coffres très accessibles, sont situés de part et d´autre des capots.

Les lignes secondaires comportent de nombreux passages à niveau non gardés ; il importe que le mécanicien voie, sans se déranger, à la fois l´avant et les deux côtés de la voie ; la cabine, située au centre, a donc été prévue pour donner le maximum de visibilité grâce à de larges baies frontales et latérales (voir Fig. 2). En se déplaçant peu, le mécanicien peut voir les 4 tampons de sa locomotive.

Cette cabine comporte deux postes de conduite, les manettes de frein et d´accélérateurs ayant une liaison positive d´un poste à l?autre, il est possible de commencer une manoeuvre d´un poste et de la terminer à l´autre.

Fig. 2. - Vue du tracteur de 400 ch.
Fig. 2. - Vue du tracteur de 400 ch.

source : Extrait de la Revue Générale des Chemins de fer N° de Septembre 1950

Articles connexes

Les premiers essais

le tracteur Petolat des C.F.D.

Afin d'effectuer les nombreuses man?uvres en gare de Gueugnon sur leur résea...

Les premiers essais

Les tracteurs de série

type Indre-et-Loire (Série 11 à 16)

Après la construction du tracteur n° 4, les C.F.D. déterminèrent le type ...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série 

type Charentes (Série 50-62-70-201)

Suivant les directives de l'Administration Centrale, M. Esbelin, qui avait d...

Les tracteurs de série 

Les tracteurs de série

type Dordogne (Série 650 à 652)

Destinés à la modernisation du réseau de la Dordogne et commandé par le D...

Les tracteurs de série

Les tracteurs de série

type Montmirail (Séries 851 à 852 et X à Y)

Ces quatre tracteurs faisaient partie des premières réalisations des tous n...

Les tracteurs de série
Contactez-nous