Les lignes et les voies du réseaux de la Corse

Les lignes et les voies du réseaux de la Corse

Le réseau de la Corse entre dans une nouvelle jeunesse

Malgré une vie mouvementée et une amputation sérieuse, le réseau de la Corse, toujours vivant, et entrant dans une nouvelle jeunesse, par la mise en service d'un matériel moderne et par une exploitation dynamique, peut voir son avenir avec confiance. Seul moyen de transport rapide entre les deux préfectures de l'île, il est le lien indispensable des régions touristiques de l'intérieur et de la côte de Balagne, avec les ports de ce commerce.

La ligne centrale Bastia - Ajaccio

Déclaration d'utilité publique :

  • Bastia - Corte 17-06-78
  • Ajaccio - Mezzana 17-06-78
  • Mezzana - Corte 27-12-79
  • Longueur : 157,4 km.
  • Ouverture à l'exploitation :
  • Bastia-Corte 01-02-88
  • Corte - Vivario 03-12-94
  • Vivario - Vizzavona 09-10-92
  • Vizzavona- Bocognano 14-07-89
  • Bocognano - Ajaccio 01-12-88
Autorail Renault n° 202 et remorque à grande capacité R 104 sur le viaduc en courbe de Sovéria (Cliche M. DAHLSTROM - Collection Rail Magazine)
Autorail Renault n° 202 et remorque à grande capacité R 104 sur le viaduc en courbe de Sovéria (Cliche M. DAHLSTROM - Collection Rail Magazine)
Automotrice X 5001 et sa remorque sur un impressionnant viaduc en maçonnerie de la ligne centrale (Cliché M. DAHLSTROM - Collection Rail Magazine)
Automotrice X 5001 et sa remorque sur un impressionnant viaduc en maçonnerie de la ligne centrale (Cliché M. DAHLSTROM - Collection Rail Magazine)

Le tracé de la ligne Bastia - Ajaccio

La ligne part de Bastia (PK O) et s'engage immédiatement dans le tunnel de la Torreta long de 1 422 m. On aboutit à sa sortie à Lupino, banlieue de Bastia (PK 1,7), puis la voie établie en plaine, dessert successivement Furiani (PK 5,8), Biguglia (PK 9,6), Borgo (PK 16,2) et Lucciani (PK 18,3) pour entrer en gare de Casamozza (PK 21), point de bifurcation de la ligne de la côte orientale. Le seul ouvrage d'art à signaler est le pont de Bevinco à tablier métallique d'une portée de 40 m. Maintenant, le paysage change d'aspect. Après le franchissement du Golo, le chemin de fer s'accroche aux coteaux et continue ainsi jusqu'à Ponte-Leccia, longeant cette rivière tour à tour sur sa rive droite et sa rive gauche. La voie aura traversé cinq tunnels d'une longueur totale de 760 m et deux gares : Barchetta (PK 29,6) et Ponte-Nuovo (PK 39,1) avec des rampes variant de 14 à 16%0. En gare de Ponte-Leccia (PK 46,7) nous trouvons l'embranchement de la Balagne qui conduit à Calvi. Puis la voie continue parallèlement à la N. 193 jusqu'à Francardo (PK 54,6) et monte à raison de 20 %0 jusqu'au tunnel de San Quilico. Après avoir franchi successivement le pont de Francardo, la galerie de Campita (100 m de long), le pont et le tunnel de Monte-Pollino, la ligne atteint Omessa (PK 61) puis descend sur Corte après avoir traversé le viaduc de Tralanca (60 m) et celui d'Aghilli (treize arches de 9 m chacune). Après avoir passé Soveria (PK 65,2) on entre en gare de Corte (PK 73,8). La ligne va entrer dans sa section la plus dure. Nous montons vers Poggio-Riventosa (PK 82,1) en traversant le viaduc des Maures (70 m), six petits tunnels, le viaduc de Morta et cinq autres tunnels. Nous entrons à Venaco (PK 85,1). Après avoir rencontré deux tunnels, trois galeries et cinq viaducs nous arrivons à Vecchio (PK 89,8) et abordons les rampes de 30 %0 jusqu'à Vizzavona, soit pendant près de 17 km. Après avoir traversé le viaduc de Vecchio (tablier métallique de 140 m) surplombant la route et la rivière d'une hauteur de 80 m, nous pénétrons dans un tunnel. Puis c'est une succession de deux tunnels et trois viaducs pour atteindre la fameuse boucle de Vivario. C'est alors l'arrivée à Vivario (PK 95,9). Puis c'est l'ascension sur Tattone (PK 102,8) avec six tunnels. Nous ne rencontrons plus de ponts ni de viaducs, la voie s'accrochant au flanc de la montagne. La ligne monte toujours à raison de 30 %0, puis après avoir franchi le tunnel d'Omelina nous entrons en forêt de Vizzavona pour atteindre cette gare (PK 106,7). La voie s'engouffre alors dans le tunnel le plus long du réseau, celui de Vizzavona (3 916 m). La tête Nord est à l'altitude 906 (point culminant du réseau), la tête Sud est à 824, lui donnant une pente d'environ 20 %0. Ce tunnel est tracé en ligne droite, et si le temps n'est pas bouché, on peut apercevoir la sortie de l'extrémité opposée. Nous mettons six minutes pour le traverser, puis c'est la descente sur 16 km à raison de 30 %0. Après avoir traversé deux tunnels, nous entrons en gare de Bocognano (PK 116,3) non sans avoir franchi sept viaducs totalisant quarante-cinq arches. Puis c'est la gare de Tavera (PK 123,5). Même paysage pour rejoindre Ucciani (PK 126,8) après avoir rencontré successivement deux tunnels et sept via- ducs. C'est sur ce parcours que nous rencontrons le viaduc en maçonnerie le plus important du réseau : celui du Granato avec sept arches de 17 m d'ouverture chacune. C'est dans cette région que l'on découvre le « voile de la mariée », magnifique cascade surplombant la voie ferrée. La descente sur Ajaccio se fait à raison de 20 %0 et nous traversons Carbuccia (PK 136) et Mezzana (PK'144,9). Après quelques viaducs et le tunnel d'Aspreto, et avoir longé le golfe d'Ajaccio, nous entrons, après avoir traversé à niveau la N. 196, en gare d'Ajaccio (PK 157,4).

Train de travaux remorqué par la locomotive Mallet n° 313 entre Bastia et Casamozza. (Collection C.F.D.)
Train de travaux remorqué par la locomotive Mallet n° 313 entre Bastia et Casamozza. (Collection C.F.D.)
Train de marchandises remorqué par une machine Mallet sur un viaduc près de Ponte-Nuovo. (Collection Vie du Rail)
Train de marchandises remorqué par une machine Mallet sur un viaduc près de Ponte-Nuovo. (Collection Vie du Rail)
Tracé de la ligne centrale entre FRANCARDO et TATTONE.
Tracé de la ligne centrale entre FRANCARDO et TATTONE.

La ligne de Balagne - Ponte-Leccia - Calvi

  • Déclaration d'utilité publique : 21-08-82.
  • Longueur : 73,2 km.
  • Ouverture à l'exploitation
  • Ponte-Leccia - Palasca 10-01-89
  • Palasca - Calvi 15-11-90
Train de marchandises sur la ligne de la Balagne remorqué par le tracteur n° 114. (Cliché J. VIERNE)
Train de marchandises sur la ligne de la Balagne remorqué par le tracteur n° 114. (Cliché J. VIERNE)
Automotrice Billard et sa remorque sur la plage près de Calvi. (Cliché B. ROZE).
Automotrice Billard et sa remorque sur la plage près de Calvi. (Cliché B. ROZE).

Le tracé de la ligne Balagne - Ponte-Leccia

Prenant naissance à Ponte-Leccia (PK 46,7) (1) la ligne franchit l'Asco et monte à raison de 20 %0 en suivant la N. 197 et la Navaccia jusqu'au point culminant de la ligne en desservant Pietralba (PK 52,7) puis Novella (PK 65,3). Tout de suite après c'est la descente vers la mer, toujours en déclivité de 20 %?, après avoir traversé cinq petits tunnels nous entrons à Palasca (PK 75,1). Puis après trois autres tunnels nous atteignons Belgodère (PK 82,8) et la plaine de Régino (PK 88,1) pour rejoindre l'île Rousse (PK 98,1). Surplombant la côte, la voie dessert Algajola (PK 106,3) puis Calenzana-Lumio (PK 115,5) et débouche sur le fameux golfe de Calvi. Nous traversons la pinède qui précède Calvi en suivant la plage. La voie est posée à même le sable et pénètre en gare de Calvi (PK 119,9) située à la lisière de la ville, à deux pas du port.

Tracé de la ligne de BALAGNE entre l'ILE ROUSSE et NOVELLA.
Tracé de la ligne de BALAGNE entre l'ILE ROUSSE et NOVELLA.

La ligne de la côte orientale Casamozza - Porto-Vecchio

Déclaration d'utilité publique :

  • Casamozza - Ghisonaccia 05-08-82
  • Ghisonaccia - Bonifacio 01-12-11
  • Déclassement 14-02-58
  • Longueur : 129,9 km.
  • Ouverture à l'exploitation :
  • Casamozza - Tallone 01-02-88
  • Tallone - Ghisonaccia 17-06-88
  • Ghisonaccia - Solenzara 15-09-30
  • Solenzara - Porto-Vecchio 21-09-35
  • Fermeture à l'exploitation :
  • Casamozza - Folleli-Orezza  01-07-53
  • Folleli-Orezza - Porto-Vecchio 08-09-43
Train de voyageurs en gare de l'Ile-Rousse. Locomotive 130 Fives-Lilles. (Collection J. RENAUD)
Train de voyageurs en gare de l'Ile-Rousse. Locomotive 130 Fives-Lilles. (Collection J. RENAUD)
Train mixte entrant en gare de Calvi remorqué par la locomotive 130 Fives-Lille n° 53. (Collection J. RENAUD)
Train mixte entrant en gare de Calvi remorqué par la locomotive 130 Fives-Lille n° 53. (Collection J. RENAUD)

Le tracé de la ligne de la côte orientale Casamozza ? Porto-Vecchio

Cette ligne avait son origine à la gare de bifurcation de Casamozza (PK 21) et était établie en plaine sur la majorité de son parcours. Franchissant le Golo dès son origine, elle suivait la N. 198 jusqu'à Arena-Vescovata (PK 24,2) puis jusqu'à Folleli-Orezza (PK 31,9). Après avoir franchi le Fium'Alto et toujours suivant la N. 198, elle se rapprochait de la côte qu'elle ne quittait plus jusqu'à Alistro (PK 53,7) après avoir desservi Paduletta (PK 40,3) et Prunete-Cervione (PK 46,8). Elle s'éloignait à l'intérieur des terres, mais toujours en plaine pour atteindre successivement Bravone (PK 59), Tallone (PK 67,6) et le pont du Tavignano (le plus important de la ligne PK 72,2), après avoir traversé la N. 200. De là elle desservait Aléria (PK 73,2), Puzzichello (PK 78,9) et enfin Ghisonaccia (PK 85,3), dont la gare était assez éloignée du village (environ 4 km). Puis elle repartait jusqu'à Solenzara où elle rejoignait la côte, après avoir franchit le Fium'Orbo et rencontré Prunelli-Piétrapola (PK 91,7), Gavone (PK 97,3), le pont du Travo (PK 102,8), Solaro (PK 105,6), puis Solenzara (PK 109,9). A partir de cette gare la voie était établie en corniche, et en plusieurs endroits elle surplombait, de quelques mètres et à pic, la mer. Elle desservait la gare de Favone-Conca (PK 120,7), traversait le seul tunnel de la ligne (tunnel de Faotea), puis elle rejoignait Figa (PK 126,3), la côte en suivant la N. 198, et après avoir atteint Ste-Lucie (PK 134,4), Lecci (PK 135,1), elle traversait à niveau la N. 198 et entrait à Porto-Vecchio (PK 150,9) à 27 km de Bonifacio, qu'elle ne devait jamais atteindre.

Train arrivant à Folelli-Orezza remorqué par la machine Mallet n° 302. (Collection J. RENAUD)
Train arrivant à Folelli-Orezza remorqué par la machine Mallet n° 302. (Collection J. RENAUD)
Train autorail sortant de l'entrée Sud du tunnel de Vizzavona. Train rapide tracté par l'automotrice Billard. (Cliché C. SCHNABEL)
Train autorail sortant de l'entrée Sud du tunnel de Vizzavona. Train rapide tracté par l'automotrice Billard. (Cliché C. SCHNABEL)

source : MTVS 1984-4

Articles connexes

Contactez-nous