L'Autorail à la voie métrique

L'Autorail à la voie métrique

Type 330 CV

Pendant vingt ans les C.F.D. ne construisirent plus d'autorails, se consacrant alors aux locotracteurs. Il fallut attendre 1971 pour que les ateliers de Montmirail entreprennent de nouveau la constru

La série SY

Mis à l'étude en 1970, ce nouveau type d'engin sortait délibérément des sentiers battus. Équipé de deux moteurs Diesel MAN placés sous le plancher et bénéficiant d'une caisse poutre genre panoramique, ce matériel convenait parfaitement pour des lignes à caractère touristique.

Ce matériel possédait deux boggies moteurs et un double poste de commande placé à chaque extrémité. Ces postes de commande, limités à un pupitre, permirent la suppression des cloisons des loges de conduite, le conducteur étant placé dans le compartiment voyageurs. La vue des passagers était alors complètement dégagée, leur permettant une observation panoramique digne des meilleurs cars de tourisme.

Leur transmission du type hydromécanique ASYNCHRO était sensiblement identique à celles des locotracteurs type 414 CV et employait le système de roue libre RL 200 entre la boîte à quatre vitesses et l'inverseur, permettant la synchronisation des deux ensembles moteurs.

Ces matériels furent construits pour le compte des Chemins de Fer de Provence qui prirent livraison de quatre unités de 1971 à 1972.

Plan des Autorails, série 900 (Echelle 1/86e)
Plan des Autorails, série 900 (Echelle 1/86e)

La série X 1200

Faisant suite à la série précédente les autorails du type 1200 furent construits pour le réseau de la Corse exploité par la C.F.T.A., anciennement Société Générale des Chemins de Fer Économiques (S.E.). Ces matériels, de même conception mécanique et de caractéristiques très proches de la série SY, diffèrent principalement par leur aspect extérieur. De ligne plus moderne, ils se caractérisent par des extrémités de caisse anguleuses et une peinture grise et rouge du plus heureux effet, rappelant les motifs des nouvelles locomotives S.N.C.F. de la série 6500.

Ces engins sont prévus pour la marche en couplage au moyen de câblots situés sur chaque extrémité. Cinq unités ont été affectées sur la Corse en 1975-1976 et deux autres viennent d'être mises en service sur les Chemins de Fer de Provence (ligne de Nice à Digne), mais sont immatriculées dans la série SY afin de faire suite aux quatre unités de cette série.

Croisement des deux séries d'Autorails en gare de Mezel (Alpes de Haute-Provence).
Croisement des deux séries d'Autorails en gare de Mezel (Alpes de Haute-Provence).

La particularité des autorails « Corse » réside en leur capacité de vitesse plus élevée et leur agencement intérieur. Trois unités sont mixtes : 1 re-2e classes (série 1200) et deux autres sont équipées en 2e classe uniquement (série 2000). Les autorails « Provence » sont du type 2000. Un coffre à bagages central permet d'entreposer les colis encombrants ne pouvant prendre place dans les filets à bagages.

Les Autorails SY, Elevation
Les Autorails SY, Elevation
Les Autorails SY, Aménagement intérieur
Les Autorails SY, Aménagement intérieur

Les portes d'accès un peu exiguës sont du type portefeuille avec commande pneumatique à portée de main du conducteur.

La vitesse maximum de ces matériels varie de 85 km/h à 120 km/h suivant le couple des ponts.

Enfin insistons sur le confort vraiment poussé de ces engins tant par les sièges que par la suspension. Nous avons personnellement emprunté l'un d'eux sur le trajet Ajaccio-Bastia et nous sommes admiratifs pour la facilité avec laquelle le X 1205 a avalé des rampes de 30 %0 en courbe de 100 m de rayon à 80 km/h.

Autorails Série 1200, (Echelle 1/86e)
Autorails Série 1200, (Echelle 1/86e)
Autorail Matix V.N. (Echelle 1/86e)
Autorail Matix V.N. (Echelle 1/86e)

Ces autorails ont une bonne possibilité de remorquage, mais sur les profils assez sévères du réseau corse cette pratique n'est guère employée. Afin de pallier cet inconvénient les C.F.C. ont fait construire des remorques du même style par les Etablissement GARNERO, à Nice-Carros, à partir du châssis d'anciens autorails Billard, type A210D. Ces remorques, équipées d'une ligne de train, sont destinées à être encadrées par deux autorails en couplage, permettant une capacité de 150 places assises. De plus, ces remorques possèdent un compartiment bagages de 7 m destiné à suppléer les soutes des autorails.

La première remorque (R 104) a été livrée à Bastia le 12 juillet 1977, la seconde (R 105) est prévue pour la fin de l'année.

Autorail SY, vue de face (Echelle 1/60e)
Autorail SY, vue de face (Echelle 1/60e)
Autorail VN SPENO SM 125
Autorail VN SPENO SM 125
Autorail VN Matix
Autorail VN Matix

source : MTVS n°4 1977

Articles connexes

Autorails légers pour voie normale à faible trafic

Par M. ZENS, Directeur de la Cie des Chemins de Fer départementaux paru dans l'Industrie des Voies Ferrées et Transports Automobiles - Septembre 1947

« La question des transports dans les campagnes est un des plus importants ...

Autorails légers pour voie normale à faible trafic
Contactez-nous