Les locomotives Compound ; type 300

Les locomotives Compound ; type 300

Dérivé directement du « Type 42 », les locomotives « Type 300 » avaient été spécialement étudiées par les CFD pour l'équipement du réseau de la Corse. En effet, après la construction de la section centrale de la ligne Bastia-Ajaccio, les machines 031 « Type Corse » s'étaient avérées d'une puissance nettement insuffisante pour remorquer des charges moyennes sur les sections à profil difficile de cette ligne.

Satisfaite des performances de ses locomotives Compound sur les lignes du Vivarais, à peu de choses près comparables à celles de Corse, la Compagnie avait décidé de les perfectionner en vue d'employer ce nouveau modèle sur ce dernier réseau. Dans ce but, elle passa commande d'un prototype à la S.A.C.M., en 1891, présentant des caractéristiques plus adaptées au réseau de l'Ile de Beauté.

Train arriavnt à Folelli-Orezza remorqué par la machine Mallet n°302
Train arriavnt à Folelli-Orezza remorqué par la machine Mallet n°302

Description de la locomotive type 300

Equipé d'une chaudière aux dimensions plus généreuses en vue d'élever sa puissance de vaporisation par l'augmentation du nombre et de la longueur des tubes en portant la surface totale de chauffe de 46,49 m à 67,90 m2, ce prototype était doté de cylindres plus largement dimensionnés. Le diamètre des roues porté à 1,01 m lui permettait d'atteindre des vitesses plus élevées.

Du fait de la modification de ces différents éléments, ainsi que de l'augmentation de la capacité des caisses à eau et à combustibles, cette machine bénéficiait d'un empattement, d'une longueur et d'un poids plus importants.

Croisement des trains en gare de Venca. Locmotive Mallet n° 312
Croisement des trains en gare de Venca. Locmotive Mallet n° 312

L'abri, semi-ouvert, était percé de deux hublots rectangulaires sans visière et le toit était soutenu par deux colonnettes latérales et une petite plaque de tôle placée au milieu de la face arrière.

Deux rambardes latérales étaient fixées sur l'avant de la chaudière, ainsi qu'une main-courante sur la partie supérieure de la boîte à fumée dont la porte était ronde.

Les séries qui équipèrent le réseau de la Corse

Deux séries principales, assez proches l'une de l'autre, équipèrent le réseau Corse.  

La première, construite par les ateliers de Belfort, immatriculée de 302 à 308 était de présentation identique à celle du prototype. La seconde, sortant des ateliers de Graffenstadenet immatriculée de 309 à 319 et de 351 à 353, s'en différenciait par les soupapes de sûreté à charge directe placées soit entre le dôme et la sablière (série 309 à 312), soit sur le foyer (série 313 à 319 et 351 à 353), le toit plus enveloppant, le plus grand volume de l'abri, ainsi que la forme différente de ses plaques d'immatriculation.

Locomotive Mallet n° 319 en tête du train n° 22 en gare d'Ajaccio
Locomotive Mallet n° 319 en tête du train n° 22 en gare d'Ajaccio

La livrée de ces machines était en vert très foncé. Les caisses à eau et l'abri étaient rehaussés d'une bordure peinte en noir. Les traverses avant et arrière étaient peintes en rouge vermillon. Seule la traverse arrière portait la mention C.F.D. à gauche et le numéro de la machine à droite du tampon central.

Les plaques de constructeur et d'immatriculation était fixées sur les caisses à eau :

  • pour la série 301 à 308 :
  • une plaque ovale portant le numéro de la machine et le nom de la compagnie.
  • une plaque ovale du constructeur
  • pour la série 309 à 319 et 351 à 353
  • une plaque rectangulaire portant les initiales de la compagnie.
  • une plaque rectangulaire portant le numéro de la machine.
  • une plaque ovale du constructeur En outre, une plaque rectangulaire portant le numéro de la machine était fixée sur le haut de la porte de boîte à fumée.
Train mixte remorqué en double traction par des machines Mallet dont la 318 dans une gare de la ligne centrale
Train mixte remorqué en double traction par des machines Mallet dont la 318 dans une gare de la ligne centrale

Livraison et affectations de la locomotive type 300

La livraison du prototype n°301

Le prototype n° 301 fut livré directement à Bastia le 4 juin 1892 et fut mis en essais aussitôt. Après les épreuves de mise en chauffe et de circulation sur les voies de la gare de Bastia, on lui fit remorquer un train de 80 t jusqu'à Ajaccio. Dans les rampes de 30 °/°° et en courbe de 100 m de rayon, la vitesse de 33 km/h put être soutenue.

Considérant cette performance satisfaisante, la Compagnie fit mettre cette machine en service régulier, tout d'abord pour la traction de trains lourds de marchandises à marche lente. Le tonnage maximum remorqué ne put dépasser 100 t en rampe de 20 °/°° à 20 km/h. Par la suite, on lui fit remorquer les trains rapides n° 21-22. Les 157 km du parcours furent couverts en 6 heures, soit à la vitesse commerciale de 26,2 km/h. En certains points la vitesse limite de 45 km/h fut atteinte avec une composition de 2 fourgons et 2 voitures à boggies soit une charge de 50 t.

Locomotive Mallet n° 305 vue en élévation
Locomotive Mallet n° 305 vue en élévation

L'arrivée d'autres unités

Après deux ans de service, vu les bons résultats obtenus, les C.F.D. obtinrent de l'Etat 'autorisation de commander trois unités de ce type pour assurer le service des trains rapides et de marchandises lourdes. Construites en 1895, les 302 à 304 arrivèrent en février et furent basées à Bastia. Elles furent employées sur les lignes d'Ajaccio et de Ghisonaccia.

Deux unités supplémentaires turent approvisionnées en 1906 et affectées au dépôt d'Ajaccio (n° 305 et 306). En 1923, l'augmentation du trafic nécessitant la mise en service de l'ensemble du parc des « 300 », les C.F.D. furent contraints de commander deux unités supplémentaires pour assurer la réserve, alors inexistante. Ces machines furent les dernières unités livrées par l'usine de Belfort. Elles furent réceptionnées le 7 avril 1924 et affectées au dépôt de Corte. Elles étaient immatriculées 307 et 308.

En vue de l'armement des sections nouvelles de la ligne de la côte orientale, les C.F.D. choisirent naturellement des « 300 » et les commandes suivantes furent exécutées par les ateliers de Graffenstaden.

  • 4 unités en 1927 n° 309 à 312 pour la section de Bastia à Ghisonaccia (renforcement).
  • 4 unités en 1930 n° 313 à 316 pour la section de Ghisonaccia à Solenzara.
  • 3 unités en 1932 n° 317 à 319 pour la section de Solenzara à Porto-Vecchio
  • 3 unités en 1932 n° 351 à 353 pour le renforcement de la ligne centrale de Bastia à Ajaccio
  • Ces locomotives furent réparties dans les dépôts suivants :
  • Bastia n° 309 à 312
  • Ghisonaccia n° 313 à 314
  • Solenzara n° 315 à 316
  • Porto-Vecchio n° 317 à 319
  • Ajaccio n° 351 à 353

Ce que devinrent les unités types 300

Certaines unités furent détruites, lors de sabotages par les allemands en 1943, se furent les n° 301,307 et 311. La 314 était isolée à Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio et due être réformée. Toutes les autres furent amorties en 1946 et 1949.

Locomotive Mallet n° 311, à sa sortie d'usine
Locomotive Mallet n° 311, à sa sortie d'usine
Locomotive Mallet n° 352 en tête du train rapide n° 22 en gare d'Ajaccio
Locomotive Mallet n° 352 en tête du train rapide n° 22 en gare d'Ajaccio
TABLEAU DE LIVRAISON DES LOCOMOTIVES TYPE 300
N°C.F.D.N° de constructionConstructeurAnnée constructionDate de livraisonDate de mise en serviceObservations
3014285SACM Belfort189204.06.9218.02.93Réforme 1943
3024626189510.02.9520.02.95Réforme 1948
3034627189512.02.9520.02.95Réforme 1946
3044628189515.02.9520.02.95Réforme 1947
3055629190626.03.0625.05.06Réforme 1948
3065630190626.03.0625.05.06Réforme 1943
3077379192407.04.2412.05.24Réforme 1943
3087380192407.04.2412.05.24Réforme 1948
3097462SACM Graffenstaden192707.09.2710.10.27Réforme 1949
3107463192707.09.2719.10.27Réforme 1949
3117464192707.09.2717.10.27Réforme 1943
3127465192707.09.2720.10.27Réforme 1949
3137551193016.04.3002.05.30Réforme 1949
3147552193016.04.3010.05.30Réforme 1943
3157553193016.04.3030.04.30Réforme 1949
3167554193016.04.3016.05.30Réforme 1949
3177650193224.01.3202.03.32Réforme 1948
3187651193224.01.3207.02.32Réforme 1949
3197652193224.01.3207.02.32Réforme 1949
3517453193224.01.3207.02.32Réforme 1949
3527454193224.01.3207.02.32Réforme 1949
3537455193224.01.3207.02.32Réforme 1949
Plan des locomotives Mallet type 300, série 301-309
Plan des locomotives Mallet type 300, série 301-309
Plan des locomotives Mallet type 300, série 310-319 et 351-353
Plan des locomotives Mallet type 300, série 310-319 et 351-353

source : MTVS 1989-1

Articles connexes

Contactez-nous