Les lignes et la voie des CFD

Les lignes et la voie des CFD

La composition du patrimoine des C.F.D.

A l'époque la plus prospère de la Compagnie, vers 1930, la longueur totale des lignes concédées et affermée était de 2 800 km dont 193 km à voie normale et 972 km de lignes d'intérêt Général. Nous donnons dans les pages suivantes, sous forme de graphiques et de tableaux, la composition et l'évaluation du patrimoine des C.F.D.

Les réseaux rassemblant les lignes des CFD

A partir de 1935, les différents réseaux furent répertoriés par un numéro, afin de faciliter leur identification. A cette occasion, des séries furent formées pour l'immatriculation des engins moteurs nouveaux, qui reprenaient ce numéro de réseau dans le chiffre de la centaine (ex. : autorails Corse série 100, Vivarais 200, les locotracteurs étant inclus dans des séries de dizaines 50 : 650 pour la Dordogne, 850 pour la Seine-et-Marne).

L'un des premiers tracteurs de l'usine de Montmirail : le n° 852 livré en Seine-et-Marne... (Cliché M. RIFAULT)
L'un des premiers tracteurs de l'usine de Montmirail : le n° 852 livré en Seine-et-Marne... (Cliché M. RIFAULT)

Toutes ces lignes étaient rassemblées en réseaux. Ces ensembles sont donnés ci-dessous :

  • Réseau de la Corse (I.G.). Centre : Bastia.
  • Réseau du Vivarais-Lozère (I.G.). Centres : Le Cheylard et Florac.
  • Réseau des Charentes et Deux- Sèvres (I.G.). Centre : Saint-Jean- d'Angély.
  • Réseau de Saône-et-Loire(I L.). Centre : Toulon-sur-Arroux.
  • Réseaux d'Indre-et-Loire(i.L.)
  • Réseau de la Dordogne (I L.). Centre : Périgueux-Les Jalots.
  • VII. Réseau de la Vendée (I L.). Centre : Les Sables-d'OIonne.
  • VIII. Réseaux de Seine-et-Marne et Yonne (I.L.).
  • Réseau de l'AvalonnaisI.G.) (V.N.). Centre : Autun.

La voie des CFD

Excepté la première ligne de la Compagnie, construite économiquement en rails de 15 kg au mètre, les voies étaient armées de rails Vignole de 18 kg au mètre en barres de 8 mètres. Il faut noter toutefois certaines exceptions : le Réseau Corse était équipé en rails à Double-Champignon de 21 kg au mètre et pour la dernière partie de la ligne orientale, en rails Vignole de 26 kg au mètre. Sur le réseau du Vivarais, on trouvait du rail Vignole de 20 et 26 kg en barres de 8 et 12 mètres et sur la ligne de la Lozère du 25 kg en barres de 12 mètres. Les traverses étaient généralement en chêne créosoté et le ballast en pierres cassées. Cependant, sur quelques sections, on avait utilisé le sable ou le gravier de rivière, en raison des conditions locales d'approvisionnement

A Villeneuve- l'Archevêque.
A Villeneuve- l'Archevêque.

Les rampes maxima étaient comprises entre 25 et 25 %0, excepté dans les régions montagneuses où elles atteignaient 30 %0 et même 32,5 %0 sur le Vivarais. Le rayon minimum des courbes était de 100 mètres, à l'exception du réseau d'Indre-et-Loire où il ne descendait pas au-dessous de 150 et 200 mètres.

Bien entendu, ce qui précède n'est valable que pour les lignes concédées directement à la Compagnie C.F.D. Les réseaux, dont ils reprirent l'exploitation, étaient de caractéristiques différentes (généralement moins favorables). Ainsi, les réseaux des Tramways de l'Ardèche, de la Dordogne et de la Vendée comportaient des courbes de 50 mètres de rayon et celui de l'Yonne, de 80 mètres.

A Chambon-de-Tence.
A Chambon-de-Tence.

Les lignes ne comportaient généralement qu'un petit nombre d'ouvrages d'art, sauf en Corse et sur le réseau du Vivarais-Lozère où les viaducs et tunnels étaient nombreux.

TABLEAU DES LIGNES CONCÉDÉES OU AFFERMÉES AUX C.F.D. CLASSÉES PAR ORDRE DE MISE EN EXPLOITATION PAR LA COMPAGNIE
TABLEAU DES LIGNES CONCÉDÉES OU AFFERMÉES AUX C.F.D. CLASSÉES PAR ORDRE DE MISE EN EXPLOITATION PAR LA COMPAGNIE
TABLEAU DES LIGNES CONCÉDÉES OU AFFERMÉES AUX C.F.D. CLASSÉES PAR ORDRE DE MISE EN EXPLOITATION PAR LA COMPAGNIE
TABLEAU DES LIGNES CONCÉDÉES OU AFFERMÉES AUX C.F.D. CLASSÉES PAR ORDRE DE MISE EN EXPLOITATION PAR LA COMPAGNIE

source : MTVS 1981-3

Articles connexes

La compagnie CFD

face à la seconde guerre mondiale

Après avoir affronter la première guerre mondiale, la compagnie C.F.D sera ...

La compagnie CFD

L'exploitation des CFD

La création et la fourniture d'un engin en moins d'un an

L'expérience d'exploitante de la Compagnie CFD, dorénavant centenaire, et l...

L'exploitation des CFD
Contactez-nous